101, rue Bloor Ouest
Toronto ON, M5S 0A1
TÉL. : 416-961-8800
Sans frais en Ontario : 1-888-534-2222
TÉLÉC. : 416-961-8822
info@oeeo.ca

Mot symbole de l'Ordre des enseignantes et des enseignants de l'Ontario

Banner

Trouver un membre

Préalables à l’admission aux programmes menant à une qualification additionnelle

Pour obtenir les détails tels qu’ils paraissent dans la législation, veuillez consulter le Règlement de l’Ontario sur les qualifications requises pour enseigner.

Annexes et lignes directrices

Le système réglementé de qualifications additionnelles (QA) de l’Ontario permet aux membres d’approfondir leurs connaissances et de parfaire leurs compétences dans les cycles et matières pour lesquels ils possèdent déjà des qualifications, ou pour acquérir des connaissances dans d’autres domaines. 

Les cours menant à une qualification de base additionnelle (QBA) permettent aux enseignantes et enseignants d’ajouter un autre cycle ou matière aux qualifications requises pour enseigner qu’ils possèdent déjà. Les cours menant à une QBA peuvent préparer les pédagogues à enseigner aux élèves des cycles primaire, moyen, intermédiaire et supérieur ou l’éducation technologique. Ces cours peuvent aussi permettre aux enseignants francophones ou anglophones d’acquérir les compétences requises pour enseigner dans l’autre langue.

Les cours menant à une qualification additionnelle permettent aux membres d’approfondir leurs connaissances et compétences dans une matière pour laquelle ils ont déjà la qualification ou pour enseigner à un cycle pour lequel ils ont déjà la qualification, ou encore d’acquérir des connaissances dans une nouvelle matière. Les cours menant à la qualification de spécialiste ou de spécialiste en études supérieures leur permettent plus particulièrement de développer leurs aptitudes en leadership et en élaboration de programmes.

C’est aux membres qu’incombe la responsabilité de connaître les préalables nécessaires pour être admis à des cours ou programmes menant à une QA. Les préalables ci-dessous sont les préalables de base énoncés dans la réglementation. Les fournisseurs de cours et de programmes menant à une qualification additionnelle peuvent imposer des préalables supplémentaires. Les membres doivent détenir un certificat de qualification et d’inscription général pour être admis à un cours ou programme menant à une QA.

Les titulaires d’un certificat de qualification et d’inscription transitoire ne sont pas admis aux programmes agréés par l’Ordre menant à une QA ou à une QBA. 

Vous pouvez en apprendre plus sur les objectifs des qualifications additionnelles dans la Recommandation professionnelle de l’Ordre à ce sujet.


Conditions d’admission
QBA en une partie en éducation générale pour enseigner aux cycles primaire, moyen, intermédiaire ou supérieur

  • certificat de qualification et d’inscription général
  • grade postsecondaire reconnu ou qualifications jugées équivalentes par le registraire.

Conditions d’admission
QBA en une partie figurant à l’annexe B pour enseigner des matières d’éducation technologique en 9e-10e année et 11e-12e année

  • Si le postulant possède des qualifications pour enseigner l’éducation technologique :

    • il doit détenir un certificat de qualification et d’inscription général pour être admis à un cours ou programme menant à une qualification pour enseigner l’éducation technologique en 9e-10e année
    • il doit détenir un certificat de qualification et d’inscription général pour être admis à un cours ou un programme menant à une qualification pour enseigner l’éducation technologique en 11e-12e année, en plus de posséder l’un des préalables suivants : 
        • posséder 12 mois d’expérience de travail, notamment dans le commerce ou l’industrie en question, au cours desquels on a fait appel à des compétences et connaissances liées à la matière d’éducation technologique qu’on souhaite faire inscrire sur son certificat
        • avoir fait des études postsecondaires que le registraire juge équivalentes à 12 mois d’expérience de travail, notamment dans le commerce ou l’industrie en question, au cours desquelles on a fait appel à des compétences et connaissances liées à la matière d’éducation technologique qu’on souhaite faire inscrire sur son certificat
        • posséder une combinaison d’études postsecondaires et d’expérience de travail, notamment dans le commerce ou l’industrie en question, au cours desquelles on a fait appel à des compétences et connaissances liées à la matière d’éducation technologique qu’on souhaite faire inscrire sur son certificat et que le registraire juge équivalentes à 12 mois d’expérience de travail
    • posséder des compétences démontrées en lien avec le domaine d’éducation technologique est aussi exigé pour toutes les expériences de travail décrites ci-dessus.

    Remarque : Pour être admissible, l’expérience de travail doit avoir permis d’utiliser des compétences et connaissances en lien avec la matière d’éducation technologique qu’on veut faire inscrire sur son certificat. Cette expérience de travail peut être dans le commerce ou dans l’industrie.

    Si le domaine d’études du programme de formation professionnelle du postulant n’est pas lié à un domaine de l’éducation technologique, il faut satisfaire aux exigences suivantes :

    • certificat de qualification et d’inscription général
    • cinq années d’expérience de travail ou une combinaison d’études postsecondaires et d’expérience de travail totalisant cinq années et comprenant :
      1. au moins deux années d’expérience de travail, notamment dans le commerce ou l’industrie en question, dont au moins quatre mois sans interruption et
      2. des études postsecondaires reconnues par l’Ordre consistant :
    • soit en un programme menant à un grade postsecondaire reconnu, ou à un certificat, diplôme ou diplôme de niveau avancé décerné en vertu de la Loi sur les collèges d’arts appliqués et de technologie de l’Ontario ou d’une loi qu’elle remplace, ou en vertu de la Loi sur les collèges privés d’enseignement professionnel ou d’une loi qu’elle remplace, ou par un autre établissement reconnu par l’Ordre
    • soit en un programme d’apprenti reconnu par l’Ordre et

    au cours de l’expérience susmentionnée, avoir démontré sa compétence, comme en fait foi une évaluation de compétences et de connaissances avancées, relativement à un domaine de l’éducation technologique figurant à l’annexe B. Remarque : Une année d’expérience de travail acquise au cours d’un stage ou d’un stage coopératif peut satisfaire aux exigences concernant l’expérience de travail. Pour plus de détails, veuillez consulter le Règlement sur les qualifications requises pour enseigner.

Conditions d’admission
QA en une partie de l ’annexe C

  • certificat de qualification et d’inscription général.

Conditions d’admission
QA de spécialiste en trois parties figurant à l’annexe D

Les qualifications de spécialiste en trois parties consistent en la 1re partie, la 2e partie et la partie spécialiste.

Préalables à la 1re partie :

  • certificat de qualification et d’inscription général  
  • une des qualifications suivantes :
    • cycle primaire
    • cycle moyen
    • cycle intermédiaire dans une matière d’éducation générale de l’annexe A
    • cycle supérieur dans une matière d’éducation générale de l’annexe A
  • des préalables supplémentaires s’ajoutent pour certaines des qualifications ci-dessous
  • les postulants qui possèdent des qualifications en éducation technologique peuvent s’inscrire aux QA ci-dessous.  

Remarque :

Le préalable pour l’admission à la 1re partie du cours menant à la qualification de spécialiste en Langue des signes québécoise ou American Sign Language (LSQ/ASL) ou en Communication auditive et verbale consiste en un certificat de qualification et d’inscription général sur lequel la qualification Élèves sourds de l’annexe D, ou Enseigner aux élèves sourds ou malentendants – Communication LSQ/ASL (spécialiste), ou Enseigner aux élèves sourds ou malentendants – Communication auditive et verbale (spécialiste), ou une qualification équivalente est inscrite.

Pour être admis à la 1re partie de la QA de spécialiste au cycle primaire, moyen ou intermédiaire, les postulants doivent détenir une autre qualification pour le même cycle.

Pour être admis à la 1re partie de la QA de spécialiste du jardin d’enfants, les postulants doivent aussi détenir une qualification pour le cycle primaire. 

Les enseignantes et enseignants qui détiennent une qualification en éducation technologique peuvent s’inscrire aux cours de spécialiste en trois parties suivants, dans des matières d’éducation générale :

Actualisation linguistique en français / Programme d’appui aux nouveaux arrivants
Anglais langue seconde
Arts visuels
Classe inclusive
Écriture
Éducation coopérative
Éducation de l’enfance en difficulté
Enseignement aux élèves ayant une cécité
Enseignement aux élèves ayant une surdi-cécité
Études religieuses
Intégration de la technologie de l’information et de la communication dans
Orientation et formation au cheminement de carrière l’enseignement
Lecture
Médias
Musique instrumentale
Musique vocale (cycles intermédiaire et supérieur)
Musique vocale (cycles primaire et moyen)

Préalables pour la 2e partie :

  • une année d’expérience réussie en enseignement en salle de classe
  • un des deux préalables suivants :
    • 1re partie du programme menant à la qualification de spécialiste ou un programme équivalent
    • qualification pour le cycle intermédiaire ou supérieur dans une même matière figurant à l’annexe A

    Remarque :
    Les postulants qui détiennent la qualification Jardin d’enfants de l’annexe C peuvent s’inscrire à la 2e partie de la QA de spécialiste de l’annexe D pour le jardin d’enfants.

Préalables pour la 3e partie (spécialiste) :

  • 2e partie du programme menant à la qualification de spécialiste ou un programme équivalent
  • deux années d’expérience réussie en enseignement en salle de classe, dont au moins une année en enseignement de la matière visée

Conditions d’admission
QA de spécialiste en études supérieures en une partie figurant à l’annexe E

  • certificat de qualification et d’inscription général
  • une des qualifications suivantes :
    • cycle primaire
    • cycle moyen
    • matière d’éducation générale de l’annexe A pour le cycle intermédiaire ou
    • matière d’éducation générale de l’annexe A pour le cycle supérieur
  • grade postsecondaire reconnu (ou l’équivalent) :
    • qui a exigé l’obtention d’au moins 120 crédits postsecondaires
    • pour lequel le postulant a obtenu, dans le cas d’un programme de deux matières, au moins 36 crédits de formation postsecondaire dans chaque matière et au moins 84 crédits au total dans les deux matières ou, pour une seule matière, 54 crédits de formation postsecondaire et
    • pour lequel le postulant a obtenu au moins une mention de deuxième classe ou l’équivalent dans la ou les matières en question
  • deux années scolaires d’expérience réussie en enseignement en salle de classe, dont au moins une année scolaire en enseignement de la ou des matières visées.

Remarque :

Les crédits postsecondaires qui sont comptés pour répondre aux exigences à l’égard d’une qualification de spécialiste en études supérieures ne peuvent être comptés pour répondre aux exigences prévues concernant une autre qualification de spécialiste en études supérieures.

Pour satisfaire au critère du nombre de crédits postsecondaires requis dans une matière, un crédit postsecondaire en anthropologie, en psychologie ou en sociologie est un crédit en sciences sociales.

Conditions d’admission
QA de spécialiste en études supérieures, en éducation technologique :

  • certificat de qualification et d’inscription général
  • deux années scolaires d’expérience réussie en enseignement, dont au moins une passée à enseigner une matière d’éducation technologique figurant à l’annexe B
  • posséder un diplôme d’études secondaires ou avoir terminé avec succès l’équivalent d’une année d’études à temps plein dans un programme pour lequel ce diplôme ou un équivalent était une condition d’admission
  • au moins une des options suivantes*:
  • quatre qualifications consistant en une qualification pour la 9e-10e année dans un domaine de l’éducation technologique figurant à l’annexe B, une qualification pour la 11e-12e année dans le même domaine et une autre qualification pour la 9e-10e année ou pour la 11e-12e année dans un autre domaine de l’éducation technologique figurant à l’annexe B.
    Par exemple, toutes les qualifications suivantes :
    • Technologie des communications, 9e-10e année
    • Technologie des communications, 11e-12e année
    • Technologie de l’informatique, 9e-10e année
    • Design technologique, 9e-10e année
  • ou, quatre qualifications consistant en deux qualifications pour la 9e-10e année dans des domaines de l’éducation technologique figurant à l’annexe B et des qualifications pour la 11e-12e année dans les deux mêmes domaines

    Par exemple, toutes les qualifications suivantes :

    • Coiffure et esthétique, 9e-10e année
    • Soins de santé, 9e-10e année
    • Coiffure et esthétique, 11e-12e année
    • Soins de santé, 11e-12e année
  • ou, quatre qualifications de 9e-10e année dans des matières d’éducation technologique de l’annexe B et une qualification de spécialiste de l’annexe D inscrite à l’article 26 du Règlement sur les qualifications requises pour enseigner

    Par exemple, toutes les qualifications suivantes :
    • Industries écologiques, 9e-10e année
    • Tourisme et hôtellerie, 9e-10e année
    • Technologie de la construction, 9e-10e année
    • Design technologique, 9e-10e année
    • Éducation coopérative, 1re partie, 2e partie et partie spécialiste

Remarque : La qualification Informatique, cycles intermédiaire et supérieur de l’annexe A, ou une des qualifications de l’annexe C ou D sont réputées équivalentes à une qualification de l’annexe B pour enseigner un domaine de l’éducation technologique en 9e et 10e année :

  • Informatique – technologie de l’informatique
  • Leadership en milieu minoritaire
  • Sciences et technologie, 7e-8e année
  • Actualisation linguistique en français / Programme d’appui aux nouveaux arrivants
  • Éducation coopérative, 1re partie
  • Design et technologie, 1re partie
  • Anglais langue seconde, 1re partie
  • Orientation et formation au cheminement de carrière, 1re partie
  • Intégration de la technologie de l’information et de la communication dans l’enseignement, 1re partie
  • Éducation de l’enfance en difficulté, 1re partie

Conditions d’admission
QA en une partie en éducation technologique figurant à l’annexe F

Les qualifications additionnelles de l’annexe F entrent en vigueur le 30 septembre 2011. Elles consistent en des cours en une partie offerts aux membres possédant une qualification en éducation technologique. Ces cours permettent aux membres d’entreprendre des études spécialisées dans leur domaine technologique de portée générale. Les conditions sont :

  • certificat de qualification et d’inscription général
  • qualification de base ou qualification de base additionnelle dans un domaine de l’éducation technologique de l’annexe B se trouvant également dans l’annexe F.

Conditions d’admission
Programme pour enseigner aux élèves sourds ou malentendants :

  • certificat de qualification et d’inscription général
  • deux cours en Langue des signes québécoise ou en American Sign Language (LSQ/ASL) reconnus par l’Ordre ou démontrer une maîtrise d’une de ces langues équivalente à celle acquise dans lesdits cours.

Conditions d’admission

Qualification de directrice ou de directeur d’école

Le Programme menant à la qualification de directrice ou de directeur d’école comprend les 1re et 2e parties.

Qualification de directrice ou de directeur d’école, 1re partie :

  • certificat de qualification et d’inscription général
  • grade postsecondaire reconnu ou qualifications que le registraire juge équivalentes
  • qualification pour le cycle intermédiaire dans une matière d’éducation générale figurant à l’annexe A ou pour la 9e-10e année dans un domaine de l’éducation technologique figurant à l’annexe B, ainsi que des mentions de qualifications pour au moins deux des qualifications suivantes :
    • cycle primaire
    • cycle moyen
    • soit la 11e-12e année dans un domaine de l’éducation technologique figurant à l’annexe B, soit le cycle supérieur dans une matière d’éducation générale figurant à l’annexe A
  • au moins cinq années scolaires d’expérience réussie en enseignement en salle de classe dans une école fournissant un enseignement élémentaire ou secondaire

Et au moins une des options suivantes :

  • deux qualifications de spécialiste ou de spécialiste en études supérieures
  • une qualification de spécialiste ou de spécialiste en études supérieures et avoir terminé avec succès au moins la moitié des crédits postsecondaires de 2e cycle nécessaires à l’obtention d’un diplôme de maîtrise
  • soit une maîtrise exigeant au moins 30 crédits postsecondaires de 2e cycle ou l’équivalent, soit un doctorat
  • au moins 30 crédits postsecondaires de 2e cycle ou l’équivalent.

Remarque :

Les crédits d’études supérieures postsecondaires doivent avoir été obtenus auprès d’un établissement autorisé à décerner un grade postsecondaire reconnu et ils doivent être en surplus de ceux requis pour l’agrément initial en enseignement.

À partir du 30 septembre 2011, pour l’admission à la 1re partie du Programme menant à la qualification de directrice ou de directeur d’école, les qualifications dans trois matières de l’annexe F sont jugées équivalentes à une qualification de spécialiste ou de spécialiste en études supérieures.

Qualification de directrice ou de directeur d’école, 2e partie :

  • certificat de qualification et d’inscription général
  • 1re partie de la qualification de directrice ou de directeur d’école ou brevet de directeur d’école mentionné dans le règlement

Conditions d’admission
Qualification additionnelle de perfectionnement des directrices et directeurs d ’école :

  • certificat de qualification et d’inscription général
  • qualification de directrice ou de directeur d’école
  • deux ans d’expérience réussie comme directrice ou directeur d’école ou comme directrice ou directeur adjoint.

Conditions d’admission
Qualification d ’agente ou d’agent de supervision

Le Programme menant à la qualification d’agente ou d’agent de supervision se compose de quatre modules d’enseignement et d’un module d’expérience pratique devant être terminés dans les cinq ans suivant le début du programme.

Préalables à l’admission :

  • certificat de qualification et d’inscription général
  • grade postsecondaire reconnu ou qualifications que le registraire juge équivalentes
  • qualifications pour le cycle intermédiaire dans une matière d’éducation générale figurant à l’annexe A ou qualification en 9e-10e année dans un domaine de l’éducation technologique figurant à l’annexe B ainsi qu’au moins deux des qualifications suivantes :
    • cycle primaire
    • cycle moyen
    • soit une qualification pour l’enseignement d’un domaine d’éducation technologique en 11e-12e année figurant à l’annexe B, soit au cycle supérieur dans une matière d’éducation générale figurant à l’annexe A, ou des qualifications que le registraire juge équivalentes
  • qualifications que le registraire juge équivalentes à celles requises pour enseigner au cycle primaire ou moyen, et soit une qualification au cycle supérieur dans une matière d’éducation générale figurant à l’annexe A, soit une qualification dans un domaine de l’éducation technologique en 11e-12e année figurant à l’annexe B
  • au moins cinq années scolaires d’expérience réussie en enseignement en salle de classe dans une école fournissant un enseignement élémentaire ou secondaire
  • diplôme de maîtrise reconnu, exigeant au moins 30 crédits postsecondaires de 2e cycle ou l’équivalent, ou un doctorat, dont les crédits ou leur équivalent ont été obtenus en plus de ceux nécessaires pour recevoir l’agrément initial

Et l’une des options suivantes :

  • qualification de directrice ou de directeur d’école, ou
  • brevet de directeur d’école élémentaire, brevet de directeur d’école secondaire de type A, brevet de directeur d’école secondaire de type B, ou brevet de directeur d’école secondaire
  • qualifications pour être directrice ou de directeur d’école dans un territoire de compétence autre que l’Ontario, confirmées par l’agent de supervision compétent
  • expérience à l’extérieur de l’Ontario dans un poste de directeur d’école que le registraire juge équivalent à un poste en Ontario pour lequel la Loi sur l’éducation exige la qualification de directrice ou de directeur d’école
  • qualifications de spécialiste ou de spécialiste en études supérieures dans une ou plusieurs matières et posséder, en plus de cinq années d’expérience en enseignement en salle de classe, au moins deux années scolaires d’expérience réussie à titre d’enseignant nommé par un conseil scolaire pour superviser ou coordonner une matière ou un programme, ou pour agir à titre de conseiller pédagogique auprès d’enseignants d’une matière ou d’un programme, comme le confirme l’agent de supervision compétent ou le responsable de supervision compétent
  • qualifications de spécialiste ou de spécialiste en études supérieures d’un territoire de compétence autre que l’Ontario, comme le confirme l’agent de supervision compétent et que le registraire juge équivalentes à celles de spécialiste ou de spécialiste en études supérieures dans une ou plusieurs matières, et en plus des cinq années d’expérience en enseignement en salle de classe, au moins deux années scolaires d’expérience réussie que le registraire juge équivalent à un poste d’enseignant nommé par un conseil scolaire pour superviser ou coordonner une matière ou d’un programme, ou pour agir à titre de conseiller pédagogique auprès d’enseignants d’une matière ou un programme, comme le confirme l’agent de supervision compétent ou le responsable de supervision compétent
  • et en plus de cinq années d’expérience réussie en enseignement, avoir au moins deux ans d’expérience :
    • soit à titre d’agent d’éducation employé par le ministère de l’Éducation, comme le confirme un chef de district ou un directeur régional du Ministère, ou à titre d’employé, à l’extérieur de l’Ontario, dans un poste que le registraire juge équivalent
    • soit à titre d’employé, à l’extérieur de l’Ontario, dans un poste que le registraire juge équivalent à celui d’agent de supervision d’un conseil scolaire, comme le confirme le responsable de supervision compétent
    • soit à titre de conseiller en programmes détaché au ministère de l’Éducation relativement aux programmes de langue française, de langue anglaise ou de langues autochtones, comme le confirme un chef de district ou un directeur régional du Ministère, ou à titre d’employé, à l’extérieur de l’Ontario, dans un poste que le registraire juge équivalent
    • au moins deux années d’expérience dans un poste de leadership lié à l’éducation au sein d’un organisme éducatif dans un poste que le registraire juge comparable à l’un des postes décrits ci-dessus.
  • Pour l’admission, les qualifications dans trois matières figurant à l’annexe F sont jugées équivalentes à une qualification de spécialiste ou de spécialiste en études supérieures.

101, rue Bloor Ouest, Toronto ON, M5S 0A1 / TÉL. : 416-961-8800 / Sans frais en Ontario : 1-888-534-2222 /
TÉLÉC. : 416-961-8822 / info@oeeo.ca

© 2015 Ordre des enseignantes et des enseignants de l'Ontario

Back To Top